Voilà du teasing comme je les aime ! Ce matin, m’sieur l’facteur a déposé dans ma boiboite un paquet (avec des vrais timbres et l’adresse écrite à la main) contenant le tee ci-dessous … Punt. Même pas avec un petit mot genre: « de la part de l’Agence de Communication Trucbrol. Rien, nada, schnoll.

Même l’étiquette à l’encolure a été coupée ! (Fruit of The Loom ferait dans le viral maintenant ? Misschien …)

La bave aux lèvres, je flocke fissa (j’uèrélise) l’adresse flocquée (sisi, c’est le bon terme) sur le tee. Rebelote, nada. Ou plutôt si: une phrase sybiline (« Giorgetto Giugiaro, eat me!« ) qui en rajoute une couche à ma vive interrogation. Et une adresse « http://twittershirt.wordpress.com/ » qui débouche sur un blog dont la première entrée date du 26 septembre … et qui se fout ouvertement de ma poire.

Vu qu’il s’agit d’un blog directement hébergé chez WordPress, faire un whois ne m’apprendra rien de plus sur son taulier. L' »about page » étant tout aussi perplexifiante. Restait plus qu’à suivre le lien fourni dans le seul autre billet (publié ce vendredi), à savoir une vidéo sur Garage TV réalisée par Bart De Waele, bloggeur bien connu de la région gantoise (d’où sont également estampillé les timbres sur mon paquet) en train de déballer son colis.

Suspens, suspens.

Chez Bart, (qui a mis en vente sur eBay son 3000ème tweet, cool idea!), je découvre en commentaire que Maarten Schenk (le Blogoloog) a également reçu (et blogué) le même tee-shirt. J’apprends également par la même occasion que le « Giorgetto Giugiaro » en question est un designer italien qui a beaucoup bossé pour l’industrie automobile. Amaïe, ça ne fait pas avancer des masses le schmilblick tout ça …

Il est 23h45 ce vendredi soir, j’ai un cool tee shirt avec lequel poser à mort demain au Yulbiz, mais je ne sais toujours pas qui je dois remercier ni pourquoi j’ai été targueté.

… to be continued (qui sait, on est peut-être parti pour un wunderbär jeu de piste 2.0 !?)

Ce qui est sûr en tout cas, c’est que les gaillards derrière cette opé ont bien joué leur coup. Ca change des campagnes virales relayées dans la presse traditionnelle le jour même de leur lancement sur le web …