https://i0.wp.com/www.gentblogt.be/wp-content/20060221_tobback_pieterbaert.jpg?w=1920
(Photo: Pieter Baert)

Sam m’indique ce matin un petit article très intéressant à propos du refus de Louis Tobback, brontosaure politique et bourgmestre de Louvain, de voir « son » conseil communal filmé et retransmis par webcam sur le web. Argument massue du gaillard: « Ca coûte trop cher et je ne pense pas qu’il y aura beaucoup de gens pour rester assis devant leur PC pour regarder ».

N’importe nawak, évidemment, quand on connaît le prix d’une webcam, fut-elle grand angle (sachant aussi que les micros sont déjà présents dans la salle et qu’il suffit de pluger la sortie ampli pour avoir une écoute de qualité)

Qu’est-ce qui te gêne à ce point-là, Louis ? Que tes administrés qui n’ont pas le planning ad hoc pour être physiquement présents (identifiables et donc, paluchable en sortie de conseil, à toutes fins utiles) puissent s’intéresser à la vie de leur commune ? Qu’ils découvrent ta « méthode » pour gérer les débats ? Qu’ils puissent en capturer quelques instants et les mettre sur Youtube ? Qu’ils puissent en discuter entre-eux en dehors de ton giron ? hu ?

Connaissez-vous des villes/communes qui ont franchi le pas de la mise à disponibilité en audio/vidéo sur le web de leurs débats publics ? Perso, je vais de ce pas envoyer un chtit mail à mon bourgemestre pour lui suggérer la chose. Et s’il refuse, rien ne m’empêchera de faire comme Christophe Grébert un de ces 4. Chiche ?